• Pour le thème de la semaine chez Dana

    Les boites aux lettres, dans le village voisin, qui date du XIIe siècle, sont :

    abandonnées :



    anglaises,


    basiques

    anciennes,

    ou cachées dans la vigne vierge ...........


    17 commentaires
  • (prononcer bouli hena, H aspiré)
    Allez, après un cocktail Tonga Soa (bienvenue)
    Dans un verre haut, style verre à pastis, verser un trait de grenadine, du jus d'orange aux 2/3, en versant doucement que le jus ne dissolve pas la grenadine, compléter avec du rhum blanc.
    (version sans alcool, remplacer le rhum blanc par du Tonic)

    on va se faire des bouly hena (boulettes de viande)
    - Viande hachée
    - 3/4 tranches de pain de mie trempées dans du lait (à Madagascar, on prend du pain rassis, style baguette de carouf après deux jours au fond du placard), réduire en bouillie, pas liquide, hein la bouillie !
    - 2 oeufs
    - persil, ail haché, 1 cuillerée à café de coriandre, idem paprika, ciboulette, basilic, sel, poivre.
    - Farine
    - une grande sauteuse anti-adhésive

    - Préparer un rougail (vous vous souvenez ? faire blondir des oignons, mélanger du curcuma, de la coriandre, rajouter 7 ou 8 tomates coupées en dés, laisser cuire doucement)
    - Hacher les herbes, mélanger avec les épices.
    - dans une jatte, mélanger oeufs, viande hachée, pain de mie, herbes et épices.

    * prendre de la viande avec une cuillère à soupe, la rouler en boulettes.
    * Rouler les boulettes dans la farine
    * Les poser délicatement dans de l'huile d'olive bien chaude, faire bien dorer sur tous les côtés.

    Quand elles sont bien dorées,  incorporer le rougail, laisser mijoter à petit feu (bon, vous pouvez faire au feu de bois, si vous voulez, ce ne sera que meilleur)
     Variante : déposer le tout dans un grand plat à four, couvrir d'une feuille de papier alu, laisser à four doux une heure.
    (en vérifiant quand meme que la sauce ne diminue pas trop. Si c'est le cas, rajouter un peu d'eau)
    C'est encore meilleur réchauffé, alors vous pouvez prévoir large ........

    Servir, comme d'hab, avec du riz blanc, rond. Les pâtes sont autorisées.

    Dessert : de la crème d'avocat
    -  avocats murs (la chair près du pédoncule doit être molle)
    - lait concentré sucré
    - sucre de canne

    Couper les avocats en deux, ôter le noyau, extraire la chair. Garder les écorces que l'on aura pris soin de ne pas abîmer en les évidant.
    Ecraser à la fourchette, rajouter le lait concentré sucré (environ 3 cuillères à soupe pour 2 avocats), puis 2 à 3 cuillères à soupe de sucre de canne.
    Remplir les écorces de ce mélange qui doit avoir une belle couleur pistache.
    Servir frais, décoré avec une fleur .........

    Bon sakafo .


    16 commentaires
  • Le concours de la semaine, chez Dana, est "Derrière les grilles"

    Je me place hors concours, incapable de choisir, mais cela m'a inspiré deux diapos :
    Le premier est une belle histoire :
    un monsieur a hérité la ferme de ses parents, et n'était pas inspiré par l'élevage des moutons. Alors, il a soigneusement défriché, débroussaillé, nettoyé et clôture 5 hectares de terres et bois, et y a installé un couple de daims. Qui ont eu des petits. Maintenant, ily a 11 daims, à 500 mètres de chez moi, peu farouches, et le monsieur a entrepris un nouveau nettoyage de 5 autres hectares, pour agrandir l'espace vital de ces magnifiques créatures :



    Le second, ben .........
    Lorsque nous sommes arrivés à Madagascar avec les enfants (12 et 13 ans), ceux-ci ont rejeté d'emblée le pays : (il fait chaud, c'est poussiéreux, c'est bizarre...........)
    Il faut dire qu'à Tana, le choc des cultures te frappe de plein fouet.
    Alors, pour leur faire voir autre chose, commencer à côtoyer les gens et leur parler, nous les avons emmenés à Croc Farm. Créée par un français, cette ferme recueille les crocodiles qui sont réputés dangereux, mais que l'on ne peut pas tuer (le crocodile est fady ici- sacré - tu ne peux le tuer que s'il a, lepremier, tué un humain). Ils servent à la reproduction, pour le repeuplement, mais aussi pour la viande et le cuir.
    La ferme peu à peu est aussi devenue un parc animalier, qui recence des animaux que l'on voit rarement en liberté, sur l'ile, notamment le Fossa, le petit carnivore que l'on voit aggrippé au grillage.
    En voie de disparition, on n'en compte plus que 2000 sur l'ile (qui est, je vous le rappelle, grande comme la France et la Belgique réunies)

    17 commentaires

  • Devant le nombre de blogopotes qui m'ont dit être en possession d'un bijou dans le genre du mien, et ne me souvenant plus ni du titre ni des auteures, je me suis livrée à des recherches sur le net, et j'ai trouvé !
    C'est lui !
    En vente, quand même, 38€, d'occasion, le même, chez Price Minister !
    Mais apparemment en meilleur état que le mien ....

    8 commentaires
  •  
    Par ces temps de froidure, on va faire un tour dans la mer des Caraïbes ? sur un caillou de  21 km2 (25 km2 avec ses îlets) avec 32 km de côtes.
    Pour tout dire,en voiture,avec les nombeaux arrêts photo, on en fait le tour en 1h30 !
    Saint-Barthélemy est une île dite « sèche » ; la nature de son socle rocheux, son relief et la déforestation ancienne et les faibles précipitations font que l'eau n'est pas assez retenue pour fournir les habitants en eau potable. Celle-ci est importée (bouteilles) ou est fournie au robinet à partir d'eau de mer dessalée, ce qui explique un prix au mètre cube le plus élevé de France. L'île a en 2007 une capacité de  4 300 m³/j . Pour supprimer les pollutions et nuisances dues aux décharges et se mettre en règle avec les directives européenne et la loi, un incinérateur d'ordures ménagères a été construit, dont la vapeur alimente une unité de dessalement d'eau de mer (ce double processus industriel est une première mondiale selon la collectivité).. (source  : Wiki)
    Voilà pour la partie professeur.
    Qu'en dire ? C'est beau, très beau ! Mais c'est petit, très petit, trop petit ! Et c'est cher, pétard que c'est cher.
    Terrorisée par la piste d'atterrissage, l'Homme ayant vécu là-bas m'en avait fait une description Brrrrrrr, nous avions pris la vedette qui fait la traversée depuis St Martin.
    Débarquer à Gustavia, on en prend plein les mirettes : déambuler dans les rues où ce ne sont que vitrines de grands couturiers, ah, pardon, créateurs, maintenant - grands joailliers, articles de luxe : les Champs, le soleil en plus, les gaz d'échappement en moins.............
    En bref,je suis ravie d'y être allée, ( ah nous ? ben mon cher nous sommes allées à St barth ! Voilàààààààààààà), mais je n'y vivrais pas pour un empire, on a vite l'impression d'être dans une cage.
    Mais restent de belles images, et,  d'excellents souvenirs :

    Edit : oublié mes identifiants de connexion, impossible d'éditer ce slide, et donc de corriger. Lire Toiny, et pas Thoiry (Thoiry, c'est le parc animalier, quoique, vu la faune qui hante ces lieux, ya pas grande différence )

     


    9 commentaires