• Amour, tentation

    Je republie, En réponse à Mamalilou


    Je me prépare à sortir, et je sais déjà que tu seras là, quelque part, à m’attendre.

    Où que j’aille, quoi que je fasse, il est toujours un moment où je te vois.

    Je fais un pas, deux pas vers toi, déjà je tends la main, et je me ravise : non, il ne faut pas.

    Je frémis, j’ai un grand creux dans l’estomac, tu es là, tu me tentes. Mais non, sois brave, Croc, résiste, tu ne peux pas, tu ne DOIS pas.

    Je m’éloigne de toi, mais je te vois, je te sens, j’ai ton goût dans la bouche………..

    Je t’ai tourné le dos, je suis partie, mais je pense encore à toi.

    Je t’aime, indéfectiblement, que tu sois au naturel ou vêtu d’artifices.

    [indéfectiblement :(adverbe) : de manière indéfectible -  Indéfectible : (adjectif) qui ne peut cesser d'être]

    Tu es mon poison, et, les dieux en soient remerciés, il n’est encore nul gouvernement ni personne qui pourra m’empêcher de craquer pour toi, et, bien que je ne sois pas –plus – croyante, je culpabilise : si je cède à cette tentation que tu m’imposes, je commets un péché capital.

    Tu causeras peut-être un jour ma perte, mais ce qui m’empêche de céder, face à toi, c’est la pensée que si je me laisse tenter, ce sera sans modération, et mon Levi’s préféré sera voué à tout jamais à dormir sur une étagère.

    Tu es pour moi une drogue : un peu, pour goûter, pour le plaisir, et c’est le grand bond dans l’immodéré, avec comme résultat des kilos en plus et un foie en marmelade.

    Noir, au lait, aux amandes, praliné, fourré à la menthe, dans un fondant ou en mousse, chocolat, mon amour, je t’aime et je te hais !!!

    « FillamoiInstrument de musique »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Samedi 2 Janvier 2010 à 11:26
    Quichottine
    D'accord, tu ne sais pas...

    Je ne vais pas te jeter la pierre, je ne sais pas non plus, mais tant pis pour moi !
    Quand je n'achète plus de chocolat, je ne peux pas en manger, c'est sûr, mais ça me déprime au bout de quelques jours, je reviens à mes amours !

    Bisous du jour, Croc. Merci pour le lien.
    6
    Mardi 17 Novembre 2009 à 19:06
    Jeanne Fadosi
    mais non, ce n'est pas un pêché ! moi, je préfère le noir et la perspective de lendemains douloureux suffit à modérer mon ardeur.
    Une petite douceur ne peut pas faire de mal !
    5
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 19:43
    india
    mdr ! j'ai aimé le Lewis aussi, on imagine bien le laisser  sur l'étagère parce qu'on a mieux à faire...
    C'est fin, subtil comme le chocolat quoi ! je le met en lien sur mon article celui-ci !
    4
    Lundi 5 Octobre 2009 à 23:43
    mamalilou
    rhaaaaa le sourire accroché d'une oreille à l'autre (enfin j'exagère, malgré ma grande gueule, j'ai une toute tite bouche...!!!)
    voilà l'ode au chocolat que j'aurais voulu écrire, mais quelle exubérance en cette grandiose déclaration d'amour éternel, passionnel, aliénant...
    des propos nus et croquant, sur des notes fondantes et enrobées...
    mmmm j'ai aussi son goût dans la bouche... virtuellement...
    hem (tes surfeurs de passage vont être surpris...)

    merci pour ce billet gourmand et sulfureux...
    3
    Lundi 5 Octobre 2009 à 14:32
    Jackie
    Vadé rétro ! ! !
    mon jean est définitivement relégué au fond de l'armoire ! Bisous Croc !
    2
    Lundi 5 Octobre 2009 à 13:39
    jean-marie
    Que c'est beau, ma bien chère Kat !
    c'est vrai que ton tourbillon de vie me déboussole...
    pas grave !
    un jour ici un autre.. je ne sais plus...
    aucune importance si tu n'en souffres pas
    (de quoi je me mêle!)
    mais j'aime tout ce que tu nous dis
    gros bisous d'amitié
    bien à toi
    jean-marie
    1
    Lundi 5 Octobre 2009 à 07:50
    trublion
    tu fais comme pour les médicaments , une boite avec 7 cases , et dans chaque , un carré !
    Ainsi pourrais tu céder juste ce qu'il faut pour que la tentation ne soit pas décevante.
    Bel hommage en tout cas !
    bonne journée !
    bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :