• Dear Mr President,

    Je republie ce billet, paru en septembre, légèrement remanié........
    Vous avez dit, je vous le rappelle, le 18/12/2006, il y a donc exactement 3 ans :
    "Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqués quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause."
    Cher Mr le Président,
    Venez faire une promenade avec moi.
    Prétendons être deux personnes,
    et que vous n’êtes pas plus fort que moi.
    J’aimerais vous poser quelques questions,
    Si nous pouvons parler honnêtement

    Que ressentez-vous quand vous voyez tous ces sans-abri dans les rues ?
    Pour qui priez-vous le soir avant de vous coucher ?
    Que ressentez-vous en regardant dans le miroir ?
    Etes-vous fier ?
    Comment pouvez-vous dormir pendant
    que nous tous pleurons ?
    Comment pouvez-vous rêver lorsqu’une mère n’a pas la chance de dire au revoir ?
    Comment pouvez-vous marcher la tête haute ?
    Pouvez-vous seulement me regarder
    dans les yeux ?
    Et me dire pourquoi.
    Cher Mr le Président,
    Etiez-vous solitaire ?
    Etes-vous seul ?
    Comment pouvez-vous dire :
    « aucun enfant n’est laissé de côté » ?
    Nous ne sommes pas muets, nous ne sommes pas aveugles !
    Ils sont tous là dans vos cellules,
    Tandis que vous pavez pour le Diable.
    Quel genre de père peut retirer les droits de sa propre fille ?
    Et quel genre de père peut haïr sa fille parce qu’elle est gay ?
    Je ne peux qu'imaginer ce que la Première Dame doit vous dire …
    Vous revenez de loin entre le whiskey et la cocaïne.
    Comment pouvez-vous dormir tandis que nous tous pleurons ?
    Comment pouvez-vous rêver alorsqu’une mère n’a pas la chance de dire au revoir ?
    Comment pouvez-vous marcher en gardant la tête haute ?
    Pouvez-vous seulement me regarder dans les yeux ?
    Laissez-moi vous dire ce qu'est le dur labeur
    Gagner le smic en attendant un bébé.
    Laissez-moi vous dire ce qu'est le dur labeur.
    Reconstruire sa maison après que les bombes l’aient emportée.
    Laissez-moi vous dire ce qu'est le dur labeur.
    Construire un lit avec des cartons.
    Laissez-moi vous dire ce qu'est le dur labeur.
    Vous ne connaissez rien au dur labeur
    Dormez-vous bien la nuit ? ?
    Comment pouvez-vous marcher la tête haute ?
    Cher Mr le Président,
    Vous ne reviendrez plus jamais faire un tour avec moi ?
    N’est ce pas ?
    .
    Dear Mr. President
    Come take a walk with me
    Let's pretend we're just two people and You're not better than me
    I'd like to ask you some questions
    if we can speak honestly

    What do you feel when you see all the homeless on the street
    Who do you pray for at night before you go to sleep
    What do you feel when you look in the mirror
    Are you proud?
    How do you sleep while the rest of us cry
    How do you dream when a mother has no chance to say goodbye

    How do you walk with your head held high
    Can you even look me in the eyes
    And tell me why

    Dear Mr. President
    Were you a lonely boy
    Are you a lonely boy
    Are you a lonely boy
    How can you say
    No child is left behind
    We're not dumb and we're not blind
    They're all sitting in your cells
    While you pave the road to hell
    What kind of father would take his own daughter's rights away
    And what kind of father might hate his own daughter if she were gay
    I can only imagine what the first lady has to say
    You've come a long way from whiskey and cocaine
    How do you sleep while the rest of us cry
    How do you dream when a mother has no chance to say goodbye
    How do you walk with your head held high
    Can you even look me in the eye
    Let me tell you about hard work
    Minimum wage with a baby on the way
    Let me tell you about hard work
    Rebuilding your house after the bombs took them away
    Let me tell you about hard work
    Building a bed out of a cardboard box
    Let me tell you about hard work!
    You don't know nothing about hard work!
    How do you sleep at night
    How do you walk with your head held high
    Dear Mr. President
    You'd never take a walk with me
    huumm.... Would you?
       
    Universel, n'est-ce-pas ? Puisque c'est Pink, qui s'adresse au Président, je ne pense pas qu'elle parle au petit Nicolas.......... mais elle pourrait !!!
    Quant au "Cher" Mr Président, il faut bien voir dans le "cher" la traduction littérale de la formule de politesse anglaise, et en aucun cas une formule affectueuse, nous sommes bien d'accord ?
    « Mon ordi est en panne !Le quatuor se déchaîne »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    14
    Lundi 21 Décembre 2009 à 21:49

    Je suis venue prendre le temps
    de lire cet article et voir un peu plus
    ton blog,
    et je reviendrai,
    gros bisous et prends soin de la petite famille,
    Agnès

    Image du Blog petitemimine.centerblog.net

    13
    Lundi 21 Décembre 2009 à 20:17
    joli et utile remaniement!
    merci encore
    que ce message ne soit pas enterré sous les esbroufes télévisuelles habituelles
    gros bisous du soir
    12
    christine de rep do
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 00:44
    11
    Samedi 19 Décembre 2009 à 17:20

    Et dire qu'il porte le même nom que le Grand SAint patron des enfants

    10
    Samedi 19 Décembre 2009 à 12:07
    9
    Samedi 19 Décembre 2009 à 12:07
    8
    Samedi 19 Décembre 2009 à 10:32
    7
    Samedi 19 Décembre 2009 à 09:38
    6
    Samedi 19 Décembre 2009 à 09:36
    5
    Samedi 19 Décembre 2009 à 09:23
    4
    Samedi 19 Décembre 2009 à 09:23
    3
    Samedi 19 Décembre 2009 à 09:23
    juste wow!
    2
    Samedi 19 Décembre 2009 à 09:23
    1
    Samedi 19 Décembre 2009 à 09:23
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :