• Faut pas croire

    Suite à orageuse explication avec la belle-famille, de la partie âgée, je m'adresse au reste de la tribu, que j'em............. profondément et qui me gave tout aussi profondément !

    Faut pas croire, que je me lamente, quand je raconte notre vie là-bas, loin.
    Faut pas croire que je cherche la compassion ;
    Faut pas croire que nous avons arrêté de vivre
    Faut pas croire non plus que tout est rose là-bas sous le tropique
    Faut pas croire que tout y est bien propret
    Bien clean et bien rangé, loin de là
    Faut pas croire que je ne vois que du noir ici
    Faut pas croire que je traine des regrets

    C'est vrai que je ne regrette pas d'avoir vécu ailleurs
    C'est vrai que j'ai vécu une expérience unique
    C'est vrai que je me suis attachée à ce pays de poussière et de couleurs
    C'est vrai que nous n'étions pas préparés à revenir si vite

    J'ai aimé revenir, retrouver mes aînés, mes petits enfants
    J'ai aimé assister à la naissance de mon petit fils
    J'aime les avoir tous ensemble autour de moi
    J'aime penser que je repartirai, cependant

    Je sais que d'aucuns nous jugent, nous blâment
    Je sais qu'il est difficile de comprendre ce qui nous rattache à notre île
    Je sais aussi maintenant ce qu'est l'essentiel
    Je sais aussi me contenter de peu

    Mais j'ai froid, toujours
    Mais j'ai mal toujours
    Dans mes os qui ont besoin de chaleur
    Dans mes articulations qui craquent, qui grincent, qui se bloquent

    Nous sommes revenus parce que l'insécurité gagnait
    Nous sommes revenus pour les deux derniers enfants
    Nous sommes revenus pour ne pas rester
    Mais nous restons, pour l'instant;
    Pas le choix
    Tant que deux pantins se disputeront le pouvoir
    Au détriment de leurs compatriotes qui souffrent

    Mais il me reste un sentiment d'inachevé.
    nous sommes revenus dans l'urgence
    Il nous restait des choses à faire et tant à apprendre
    C'est cela qui me désespère;

    Et aussi, le jugement des proches
    Qui n'ont jamais bougé
    Qui ont peur de sauter la barrière
    Qui sont frileux, peureux
    Qui te disent "ah la chance, "
    et qui te critiquent par la suite,
    Qui te font la morale.
    Et aussi, quand tu postules pour un emploi
    Tout se passe bien, et puis
    Tu annonces ton âge.
    Et là : ah oui mais.....
    Et oui, mais. passé 50 ans, trop vieux !
    Et l'homme, tu as froid pour lui
    Qui a repris son ancien métier de charpentier
    Qui rentre le soir, gelé, crevé,
    Qui s'endort comme une masse,
    Qui n'arrive pas à récupérer............

    Alors oui, je repars en image et en mots
    Là où il fait chaud, là où la vie était douce
    Là où les gens sont chaleureux et pas indifférents
    Là où ils se contentent de peu
    Où ils font avec ce qu'ils ont
    Et ils chantent et ils rient, malgré la pauvreté
    Ils ont un toit, ils ont du riz
    Ca suffit.

    Et puis, vous étiez prévenus ..... quand je disais Adieu, Bonjour ...(clic)......
    « Le quotidien : exil ou expat' ?Pour beau-papa »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    29
    Vendredi 18 Décembre 2009 à 18:53
    oh que ce billet est profondément juste
    oui, j'ai aussi bougé et ai dû pour diverses raison revenir à ce train train de vie que je fustigeais jadis, (ça m'apprendra) et que je dois assumer aujourd'hui, et à ma façon ça craque, ça coince et ça fait mal aussi
    mon homme aussi, qui est architecte, a dû pour cause de crise revenir à la case départ et fonctionner en entreprise d'artisanat de la rénovation faute de place désormais pour les projets de construction et pour la créativité à grande échelle... de financement... faute aussi de projets d'état...
    et les semaines n'en finissent plus de finir et il n'arrive plus à se reposer,... et ce n'est pas + de 50a (j'achève la 42è année aujourd'hui), mais les cinq enfants au compteur qui me pénalisent sur les listes de demandeurs...
    alors tu penses comme ça me parle...
    pas passéiste pour un sou, j'ai pourtant bien conscience que je fais de l'adaptation et de la valorisation un maître mot, que je vie dans un présent non choisi mais en toute compétence d'adaptation et d'enjoyment...
    je sais aussi que si le choix se présente, en fruit de mes actions ou "par chance", je saisirais l'opportunité de faire autrement, et probablement ailleurs aussi...

    gros bisous
    et ne t'affole pas pour les deux jours de "vacances" de mon blog-à-laïus... rires...
    je compatis...!!!
    et puis jsuis hyper bourre aussi
    ça arrive peu ça, parce que j'élague vite, ayant en "sainte" horreur toute forme d'hyperactivité suante ou de stress. Même pour faire un truc pénible je veux pouvoir m'épanouir, en conscience, comprendre ce que je fais et le faire correctement.
    quoi c'est encore long...
    rhaaaaa....!!!
    28
    Vendredi 18 Décembre 2009 à 14:09
    27
    Jeudi 17 Décembre 2009 à 19:58
    26
    Jeudi 17 Décembre 2009 à 15:47
    25
    Jeudi 17 Décembre 2009 à 14:52
    24
    Clo
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 20:50
    23
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 20:16
    22
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 19:02
    21
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 18:35
    Je comprends ce que tu éprouves pour ce pays et les tiraillements qu'il peut y avoir entre ton pays de coeur et celui où vivent tes enfants. C'est très courageux de s'installer à l'étranger. Je connais quelques personnes qui l'ont fait : 9/10 n'ont pas tenu. J'ai un oncle parti vivre à Saint-Martin il y a plus de 20 ans, très heureux là-bas mais tiraillé parceque ses filles sont restées en France...
    20
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 18:30
    19
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 18:08
    18
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 16:43
    17
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 15:50
    16
    Ut
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 15:08
    15
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 14:46
    14
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 14:32
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    13
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 13:23
    12
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 10:43
    11
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 10:18
    10
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 10:07
    9
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 09:49
    8
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 09:45
    7
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 09:16
    6
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 09:16
    5
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 08:22
    4
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 08:10
    3
    christine de rep do
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 01:09
    2
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 01:01
    1
    Mercredi 16 Décembre 2009 à 00:54
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :