• Le banian sacré

    Pour "Les troncs et les branches bizarres", dans la communauté de l'Insolite, chez Canelle 56

     

    Il était une fois un village, au bord du grand fleuve Firehenana, qui vivait de culture.
    Le manioc, le riz, le coton, le maïs, les légumes poussaient à profusion, et permettaient d'assurer la subsistance du village.

    Mais le fleuve prenait un malin plaisir à déborder de son lit, inonder et détruire les cultures.

    Pour se débarrasser du fléau, les villageois décidèrent de lui offrir un sacrifice.

    Ils choisirent une jeune vierge, et l'enterrèrent vivante sur les berges du fleuve. Pour que celui-ci accepte l'offrande et ne détruise plus les cultures du village, ils lui offrirent également du manioc, du coton, du maïs, des légumes, mais oublièrent le riz.

    Le fleuve  fit dès lors un détour. Le village prit le nom de Miary ("détour" en malgache), et l'on ne cultiva plus de riz, pour ne pas provoquer la colère du fleuve.

    Par la suite, un énorme banian poussa sur les lieux du sacrifice. On dit qu'il est la réincarnation de la jeune fille qui donna sa vie pour protéger son village.

    Entouré d'un haut mur d'enceinte, l'arbre est sacré. Les villageois lui font régulièrement des offrandes,  il est interdit de le toucher ou de le dégrader, et l'on ne peut s'en approcher qu'avec l'autorisation des habitants de Miary.

    Il présente un entrelac de branches et de racines si vaste qu'il est considéré comme le plus grand représentant de l'espèce à Madagascar.

     

    Banian : (mot tamoul : marchand) originaire de l'Inde, le figuier banian (ou banyan) se caractérise par ses longues branches qui descendent jusqu'au sol et s'y développent comme des racines.


     




    « La drogue, brrrr, caca !Photos retouchées »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    Mardi 13 Octobre 2009 à 00:22
    8
    Samedi 10 Octobre 2009 à 16:01
    c'est superbe merci pour ces images
    par contre l'histoire c'est la pauvre fille enterrée vivante c'est quand meme bizarre tous ces endroits ou il y a des sacrifices c'est toujours une fille et apparement cela fonctionne etant doonné quie le fleuve n'y vient plus cela me fait penser à cete tradition de tahiti ou ils avaient balacer une fille dans le volcan pour qu'il s'arrete
    donc j'en deduis que sans les femmes les hommes ne sont rien t'es pas d'accord..........fiere de moi........lol........
    bisous
    7
    Samedi 10 Octobre 2009 à 00:08
    6
    Vendredi 9 Octobre 2009 à 22:14
    Cela parait incroyable, mais c'est une belle légende... Bonne soirée !
    5
    Vendredi 9 Octobre 2009 à 14:30
    4
    Vendredi 9 Octobre 2009 à 14:17
    3
    Vendredi 9 Octobre 2009 à 09:41
    2
    Vendredi 9 Octobre 2009 à 08:03
    1
    Vendredi 9 Octobre 2009 à 07:51
    Je découvre cette particularité tout à fait bizarre de cette sorte d'arbre!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :