• Le mariage Gay !

    Je suis particulièrement en forme ce soir, profitons-en !

    Exceptionnellement je publie ici, il faut bien donner un peu de lecture aux visiteurs qui viennent voir s'il y a du nouveau, et qui repartent, sans avoir rien eu à se mettre sous la dent ...

    En voilà un sujet qui fait couler de l'encre, et des larmes des yeux des pauvres manifestants anti mariage gay qui succombent sous l'assaut des grenades lacrymogènes..... Encore que je dis : les pauvres.... et je n'en pense pas un mot.

    C'est vrai, quoi. De quoi se mêle la populace ?

    Les homos veulent se marier, le gouvernement les y autorise, alors où est le problème ? parce qu'ils sont du même sexe ? je ne vois pas en quoi cela peut déranger les grenouilles de bénitier et autres fanas de curetons, du moment qu'on les laisse faire leurs dévotions, sous la houlette d'un prêtre pédophile, mais absolument pas pédéraste.

    Réfléchissons un peu : on vous assomme de lois insanes, on vous fait crouler sous des impôts, des taxes, malgré les belles paroles des candidats, ex, futurs et en place, et personne ne dit rien. Mais les homos veulent se marier et allez, c'est parti, manifestons !! Il y a quand même des sujets plus graves qui méritent davantage une simili révolution ! Je ne citerai pas d'exemples, là n'est pas mon propos ce soir. Ce qui me fait bondir, c'est le discours tenu par les anti.

    Le mariage doit se faire entre un homme et une femme. Même Mr Larousse le dit. Ceci dit, Larousse n'est toutefois pas la référence, en matière de définitions. Parenthèse : fanas de mots croisés et de scrabble, essayez de placer "ana" sur votre grille ...... L'adversaire qui n'est pas cruciverbiste, vous demandera "Cékoiça ?" Vous, imperturbable, répondez : ben regarde dans le dico... Eh bien non, ya pas ! fermons la parenthèse....

    Donc entre homme et femme..... je veux bien, c'est banal. La grenouille bien pensante, tout droit issue d'un milieu bobo du XVIe ou d'une banlieue chic, en rajoute : "On se marie pour la filiation" Mais bien sûr, tout le monde sait, qu'à notre époque, on ne peut pas avoir d'enfants si on n'est pas marié. Ben oui, vivre dans le péché, hors mariage, est un moyen de contraception bien connu. "Hors, continue-t-elle (la grenouille, pas la contraception, vous avez compris) comment deux homosexuels peuvent-ils avoir des enfants ? " Ben oui, c'est vrai, ça...... comment font-ils ? Tout le monde sait que les homos ne se marient QUE pour avoir des enfants, et pas parce qu'ils s'aiment sincèrement, parce qu'ils ont envie de bâtir un avenir commun, d'acquérir un patrimoine commun encore, qu'ils ont envie, comme tout être normalement constitué, d'officialiser leur relation....

    Faut pas croire, je suis résolument opposée au mariage, échaudée une fois, je n'y reviendrai pas. Mais si ça fait plaisir aux autres de signer des papelards pour le mettre la corde au cou, ben qu'ils le fassent, je n'irai pas manifester pour autant.

    Revenons en à ma grenouille, qui continue dans sa diatribe : "la filiation.... mais faut-il laisser ces gens avoir des enfants ? L'adoption étant difficile, ils vont avoir recours à  la fécondation in vitro, ou pire, à des ventres loués (déjà, la terminologie est immensément poétique....), ce qui est parfaitement scandaleux. Le mot mariage sous entend obligatoirement la présence d'une mère.... et il vrai qu'un enfant a besoin, un besoin vital, de la présence maternelle, qui seule, pourra lui inculquer les valeurs de base, qui seule l'accompagnera tout au long de sa croissance, le père étant là pour donner l'image de l'homme.... chose que ne peuvent pas procurer des homosexuels. L'épanouissement de l'enfant nécessite la présence d'un papa et d'une maman ! Moi qui vous parle, continue-telle, je connais bien le sujet, étant mère de 5 enfants, et de surcroit, je suis institutrice !"

    Je ne vois pas vraiment en quoi le fait d'être institutrice peut justifier un tel acharnement ...... Quoique... il m'est arrivé de croiser  des enseignant(e)s à l'esprit particulièrement étroit .....

    Détaillons le discours : 

    - La fécondation in vitro : en quoi ce procédé déjà largement répandu dans toutes les sociétés dites civilisées pour donner à des couples hétéros la joie d'avoir un enfant devient subitement un acte scandaleux dans le cas d'un couple d'hommes, ou de femmes.

    - Le ventre loué (vraiment, ce terme m'enchante au plus haut point ... la terminologie est juste, ceci dit, mais.. bon) Je ne vois pas en quoi le fait qu'un couple finance la grossesse d'une jeune femme, l'accompagnant tout au long des 9 longs mois, lui apportant aide matérielle et présence attentive, est blâmable.  D'autant, bien sûr, que le péché est double : on loue un ventre, que l'on a fécondé in vitro. Eh oui ! Et si on gratte un peu ... pourquoi les stars (M. Jackson, Sarah J. parker, Sharon Stone, et terminons en beauté, Elton John ont eu recours à des mères porteuses, et personne n'y a vu matière à récrimination.... ce sont des Aliens, me répondrez vous... peut-être, mais enfin, le fait demeure.

    Venons en au plus important :

    Le papa, la maman.  Mariés, en couple, AB-SO-LU-MENT indispensables à l'épanouissement de l'enfant. C'est certain.

    Il n'ya qu'à regarder les exemples qui foisonnent dans notre belle société : Marina, morte de maltraitance, torturée, affamée, et morte de froid dans une cave, bénéficiait de toute évidence d'une forme d'amour toute particulière de ses parents...... Les bébés retrouvés dans un congélagteur, tués par leur mère, qui avait déjà été condamnée il y a quelques années pour la même chose...... amour maternel, là aussi ... Typhaine, 5 ans, morte sous les coups de sa mère aimante et de son dévoué beau-père.... Cette femme, qui a noyé son bébé de 14 mois, ce père qui a étranglé son bébé avant de se pendre... je continue ? Tous des parents dits normaux, bien hétéros, mariés avec un représentant du sexe opposé.....

    Les couples qui partent à vau-l'eau, qui se disputent, se battent, se déchirent sous les yeux de leurs enfants, ces femmes battues, martyrisées, violées par leurs conjoints tout à fait légitimes, et ils sont légion.....

    Et au nom de ces piteux exemples, la grenouille va juger  de la façon de vivre d'individus, argumentant que c'est contraire aux lois de la nature que de marier deux hommes ou deux femmes ? La même va également argumenter que des parents homos vont forcément corrompre l'esprit de leurs enfants, et les détourner d'une sexualité dite normale ...

    Non, je regrette, je ne suis pas d'accord ! je me fous et me contrefous des préférences sexuelles de qui que ce soit, du moment qu'il s'agit d'êtres heureux, qui mènent une vie équilibrée - mais oui - et qui seront très certainement plus à même d'aider leurs enfants à s'épanouir harmonieusement que des hétéros, complètement tordus, et que leurs avocats excuseront au nom d'une enfance malheureuse, à la vie gâchée dès leur plus jeune âge par leurs parents - hétéros, et eux-mêmes complètement fêlé, mais hétéros !

    Qunat à la sexualité....... nombre de personnes de mon entourage sont gays, ayant pourtant grandi dans un milieu hétéro, moi-même il m'arrive parfois, malgré la présence de l'Homme à la virilité triomphante,  de penser à ma girl-friend, là-bas, loin, qui m'attend... mais je m'égare (sourire)

    Alors, non, le mariage gay ne me dérange absolument pas, oui, je l'approuve !

    « Ekla, tu merdouilles !Une marguerite »

  • Commentaires

    10
    AilectronLibre
    Lundi 29 Avril 2013 à 06:48

    Promenade sur les blogs ! Il pleut mais bon on fera comme s'il faisait beau ! Bonne journée !

    9
    AilectronLibre
    Samedi 27 Avril 2013 à 11:51

    Hello, je profite d'avoir un peu de temps devant moi pour explorer la planète Ekla, découvrir ou redécouvrir des mondes, voilà donc je m'arrête un instant ici, fais le plein des émotions avant de repartir. Je coche sur ma carte l'endroit sympathique. Je ferai mon possible pour revenir. Bonne traversée du cosmos à toi aussi ! à bientôt bises stellaires !

    8
    Samedi 27 Avril 2013 à 11:31

    Tu veux que je te dise !? Je m'en moque comme de l'an quarante de toutes ces histoires ! C'est une grosse fumée pour nous empêcher de voir les tristes réalités ! Et la franche vérité, tous ces gens qui descendent dans la rue pour ce genre de sujet... je les comprends pas ! Quand moi, je manifeste avec les ouvriers qui perdent leur emploi, y'a dégun qui vient se joindre en solidarité ! Moi, ça me fait monter la boufaillisse, toute cette énergie gaspillée pour des sujets qui nous font pas manger ! Bisous ma Belle et bon week-end ! Mistouline.

    7
    Mercredi 24 Avril 2013 à 12:06

    bonne journée

    francheme,nt cela ne me dérange aucinement , il faut bien avancer dans la vie

    gif : un petit bisousssssssssss

    6
    Dimanche 21 Avril 2013 à 04:38

    je ne comprends pas pourquoi le message s'est publié dans le billet précédent...

    je le repose ici:

    héhé... que c'est bien énoncé...

    à titre indicatif, depuis 2009 dans notre doux pays, le taux de naissances hors mariage est supérieur à 50% et a atteint 56 cette année... ça ne va pas aller en s'arrangeant, il est temps pour les esprits conditionnés de se faire à cette réalité concernant la filiation pourtant clairement établie le plus souvent malgré l'absence de mariage "dans les délais impartis"!!!  du reste, on sait aussi de source chiffrée qu'un enfant sur cinq né dans le mariage, n'est pas l'enfant biologique de son père officiellement reconnu tel par  le simple fait du mariage avec sa mère antérieurement à sa naissance... en clair, 1/5 est fruit d'une relation dite "adultère"... bref, d'un acte sexuel hors mariage...

    bref....

    ce qui me choque au plus haut point c'est que cette loi est cohérente, qui vient comme toutes les autres, s'adapter à l'évolution de la société, des nécessités techniques, juridiques et sociales, cette loi comme les précédentes et les suivantes, rend notre assemblée parlementaire vivante, elle existe parce que voter par des parlementaires qui nous représentent, nous société en mouvement, et fait que notre beau pays, n'est pas (on va l'dire vite) une grosse structure obsolète, psychorigide, un carcan sécuritaire plus que sécurisant, un frustrant appareillage rétrograde et donc délétère par les ralentissement qu'il imposerait...

    hem...

    re-bref... !

    ce qui me choque donc c'est que choque cette cohérence à adapter la loi aux choix des hommes, et non uniquement le choix des hommes à la loi,... que cette loi choque, qui vient s'inscrire dans la lignée des femmes qui désormais (depuis peu) ont enfin officiellement le droit de porter le pantalon sans dérogation... que les homosexuels ne sont plus considérés comme des "malades mentaux" (dixit une loi encore en vigueur au récent siècle dernier encore), que les femmes et hommes médecins qui avortent les grossesses, ainsi que les femmes enceints ne sont plus de dangereux criminels bons à enfermer... et tant pis pour les enfants déjà nés qui perdent leur mère, et les familles de médecins ainsi que la société qui perd de valeureux médecins éduqués par la nation... 

    ce qui me choque c'est qu'une manifestation vienne pour une fois, non pas réellement défendre des droits ou la volonté d'en acquérir de nouveau...

    mais interdire qu'une partie de nos frères et soeurs humains, dont la nature et le comportement amoureux nous sont différents puissent accéder aux mêmes considérations, avantages, droits ET devoirs que les citoyens qui, avant eux, y ont accédé de plein droit, de part une autre nature et d'autres officiels comportements amoureux validés par des lois antérieures... d'une époque où la structure de la société n'était pas dissociée de l'Eglise, où la science ne permettait pas encore de comprendre la part de nature et de comportement déterminant la vie des hommes, où cette science (en tant qu'observation normative transmissible et la technologie le permettant) ne permettait même pas de définir la responsabilité paternelle dans le sexe de l'enfant à naître, où le genre d'un humain était défini par les appareils génitaux externes apparents.... etc...

    interdire l'accession à des droits... voilà une drôle de cause de manifestation... un comportement hautement anti-constitutionnel...

    sont-ce les réincarnations des têtes sur piques de la révolution française tentant de prendre leur revanche sanglante sur une humanité progressiste toujours en marche ? n'est-ce pas là la manifestation d'une rageuse exclusion clanique, motivée par une peur viscérale, dans un flou d'incompréhension, d'incapacité à l'observation lucide?d'absence de sentiment de fraternité, d'égalité de considération et de liberté d'ouverture d'esprit (j'ai dit "d'esprit"!!)?

    n'est-il pas étrange de se servir de la terminologie "liberté de penser" ou "droit de manifester"... qui sont dévolus à l'expression de sa parole, en vue de faire entendre ses nécessités?....alors qu'il n'y a pas de nécessité à s'ingérer dans les choix de vie amoureuse, parentale de notre prochain, et qu'il nous appartient d'observer qu'il n'y ait pas d'inégalité de considération des uns et des autres devant l'administration, la justice et la santé... (un père social veuf, doit pouvoir conserver sa parentalité, un enfant doit pouvoir hérité de sa mère sociale, et ce toujours sous les conseils de nos usuels pédo-psychiatres qui nous conseillent toujours d'expliquer dès que possible la filiation de nos enfants, filiation réelle, biologique, filiation sociale et filiation administrative et technique)...

    étrange "liberté de pensée" aussi, alors qu'il s'agit-là d'expression de conditionnements ancestraux, de culture religieuse (différencier de la notion de foi ou de spiritualité) entièrement dissociée des affaires de l'état depuis 1905 à l'initiative d'Aristide Briand, un socialiste donc.... héhéhé

    ceci expliquant peut-être cela... mdr mdr mdr...

    est-on libre de penser quand on se réfère à des modèles qui cessent d'être majoritaires, espérant par des lois, empêcher la société de prendre un tournant qui rende les un soudain minoritaire (dis-je en ayant 5enfants du même père, épousé il y a 23 ans de cela...)...

    l'identité est constitué de la nature, du comportement, du caractère et de la personnalité...

    on peut choisir ces comportements et agir selon ceux qui nous ont conditionnés dans notre croissance, ceux qui nous conditionnent au quotidien par une imprégnation sociétale

    on ne peut pas choisir sa nature (quoique la chirurgie fasse des merveilles... et des absurdités)

    on développe son caractère en interaction (si bien qu'un "mauvais caractère"  est indissociable d'un "mauvais entourage"), 

    on a, acquière et développe une personnalité grâce et malgré ces différents aspects, et c'est cette personnalité qui en définitive constitue notre identité...

    peut-on légitimement manifester dans le cadre de la démocratie laïque contre l'accession d'autrui aux droits commun, au nom d'une classification qui relèverait du

    - refus de reconnaître la responsabilité du citoyen, comme on la refuse aux faibles quotients intellectuels, dits "déficients" 

    - refus de reconnaître la liberté de choix amoureux et parental (adopter, pma, etc... ça touche tous les couples hétérosexuels déjà....) et les nécessités de structure juridique commune dans le respect de notre constitution

    - refus de reconnaître la liberté d'être... être homosexuel par ex... être de tel ou tel phénotype/carnation, être grand, gros, laid, attirant, handicapé par rapport à la moyenne et au contexte du groupe d'humain au sein duquel on évolue...., exceptionnellement intelligent, particulièrement émotif... etc...

     

    on n'a pas fini dans reparler, ma croc...

    gros bisous

     

    5
    Talula Profil de Talula
    Dimanche 21 Avril 2013 à 02:00

    Belle Tirade

     

    " Un chasseur de grenouilles "

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    fanfan2B Profil de fanfan2B
    Samedi 20 Avril 2013 à 19:44

    C'est quoi non nouveau lien pour arriver sur ton nouveau blog?

    3
    Samedi 6 Avril 2013 à 12:06

    Comment vas-tu?

    Bonne journée

    2
    Samedi 6 Avril 2013 à 09:47

    Je donne la main: plus jamais de mariage, on s'en passe super bien!  

    Bon week end

    1
    Vendredi 29 Mars 2013 à 13:43

    bonjour,

    Je pense que pour clarifier et arranger tous les soucis qui en découle, on devrait l'appeler autrement.

    Il y aurait mariage et union-fixe, par exemple....

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :