• Le soir

    Seulement le bruit des vagues et des conversations étouffées de tes clients. Tu regardes le ciel, noir, d’un infini noir de velours, pas une étoile, tu te prends à espérer la pluie, et puis, une boule rouge sang, la lune, se profile a l’horizon, monte tout doucement, disparait derrière l’épaisse couche de nuages, et soudain, une trouée, et une flaque de lumière apparait sur la mer , telle du mercure ……………………

    Et puis le silence retombe tout doucement, tu restes à savourer un souffle d’air, et tu vois une minuscule lumière dorée passer d’un arbre à l’autre, puis une autre, puis des dizaines encore, et les buissons semblent décorés pour Noël, scintillants de dizaines de lucioles qui dansent ……………..

    Quelques gouttes de pluie , tu rejoins ton bungalow, salues tes gardiens « Amaraykoa » et un chœur « Ya » te répond, ponctué de grands rires, tu rentres, fermes ta porte a clé, le groupe s’éteint, tu somnoles doucement en regardant le ciel par le petit carré à peine plus clair que forme l’ouverture de la fenêtre au dessus de ta tête ;

    Un rayon lumineux joue sur le mur, tu entends des pas le long de la terrasse ; puis une toux, le silence…. tu souris dans le noir : un des gardiens est venu entamer sa garde devant ta porte, tu sais qu’il y a peu de bungalows occupés, alors il va faire un petit somme dans le fauteuil, et demain lorsque tu poseras la question, aucun des 4 ne le  reconnaitra , et tu écoutes le cri de la chouette perchée dans le kily, tu comptes les houhou, tu te rendors…..

    Il pleut enfin, de la vraie pluie, en cataractes, de grosses gouttes  passent par la fenêtre ; tu t’enroules dans ton drap, te laissant mouiller avec bonheur, et puis un clignotement devant ton nez te fait ouvrir grands les yeux, le sol de ton bungalow scintille par endroits, de minuscules lumières qui clignotent , des lucioles sont entrées, deux d’entre elles  sont parvenues à se percher sur le bord de ton lit ….

    La pluie, le vent, la chouette, ces petites lumières….. tous les ingrédients sont réunis, tu t’endors enfin profondément en te remettant à croire aux fées et aux  créatures de la nuit, qui ne peuvent qu'être bienveillantes ………………….

    « Le voileCouleur locale »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    16
    Lundi 8 Novembre 2010 à 23:23

    Que du bonheur....

    Moi je me suis faite pillée, racquetée, droguée, j'ai du mal à m'en remettre

    15
    Dimanche 7 Novembre 2010 à 13:16
    Mamaafrika

    Bonjour Cath, et oui on sens bien tout le bonheur dans ces lignes, j'aimerai bien venir dormir la-bas ausi!! Elle est superbe ta maison, bisous 

    Dany

    14
    Vendredi 5 Novembre 2010 à 21:22
    Zip de Zoup Marine

    Bien reçu ton long mail et nous avons eu ainsi plein de nouvelles...

    L'essentiel c'est que tu te plaises là où tu es, et c'est bien de nous avoir expliqué la façon dont tu vis, on peut imaginer un peu comment ça se passes pour toi...

    Merci pour ces nouvelles , je te fais plein de gros bisous Cath

    13
    Mercredi 27 Octobre 2010 à 22:17

     On dirait bien le bonheur tout ça !!!!

    Bises de la Réunion.

    12
    Mercredi 27 Octobre 2010 à 19:26

    Tant que ce ne sont que des lucioles qui grimpent dans ton lit tout va bien !

    Tu es romantique à souhait le soir  dans ta grande île! Bisous

    11
    Mercredi 27 Octobre 2010 à 00:06

    bonsoir, ma Cath,
    c'est un vrai poème que  tu nous écris- !
    c'est si beau !
    et tu as l'air heureuse
    c'est le plus iimportant
    gros bisous d'amitié à vous
    jean-marie
    et andrée

    10
    Mardi 26 Octobre 2010 à 23:34

    Fais de beaux rêves, bercée par la pluie qui regénère la terre et les hommes...là-bas dans ton île lointaine, au bord de l'océan..tu es bien gardée, on veille sur toi..bises Croc..bonne nuit

    9
    Mardi 26 Octobre 2010 à 21:11

    Je suis contente que tu ailles bien .Tes nuits ont l'air peuplées de plein de bruits et de bestioles  !

    gros bisous ma belle

    8
    Mardi 26 Octobre 2010 à 20:23

     lil y a de la paix


    on sent cette sérénité


    je te fais de gros bisous

    7
    Mardi 26 Octobre 2010 à 18:54

    une douceur de vivre qui tranche un peu avec la chienlie locale... en plus j'ai une minerve et ça m'énerve!!

    je te souhaite plein de délicieuses nuits

    à tout bientôt, bisous

    6
    Mardi 26 Octobre 2010 à 18:29

    J'admire... Je suis contente de voir que tu as retrouvé la douceur de tes paysages préférés, et que tu nous la communiques de si belle façon.

     

    Merci, Croc.

    Gros bisous.

    5
    Mardi 26 Octobre 2010 à 17:56

    En Bretagne, ce sont les fées, chez toi, les lucioles !

    j' ai dans l' idée que d' être ainsi au plus près de la nature profite à la contemplation !

    Content que tu te plaises tant dans ta nouvelle patrie.

    Passe une bonne fin de semaine

     bisouslucioles la nuit

    4
    Mardi 26 Octobre 2010 à 17:55
    Renée1

     Comme on te sens heureuse au travers de tes lignes, c'est la saison des pluies qui commence chez toi ou bien est ce par hasard une fraiche ondée? Bisous bisous Cath bonne continaution c'est un plaisirs de te suivre sur ta terre rouge.

    3
    Mardi 26 Octobre 2010 à 17:32
    Zip de Zoup Marine

     Je vois que tu es heureuse, avec tes lucioles qui grimpent sur le rebord de ton lit, Croc, ça ne va pas te chatouiller la plante des pieds ?

    Que douces te soient tes nuits !  Ton homme ne t'a pas rejoint ?

    Gros bisous de Zoupie

    2
    Mardi 26 Octobre 2010 à 17:18

    tres interressant comme tout tes articles que je suis depuis ton retour au pays

    bisous

    1
    christine de Rep Dom
    Mardi 26 Octobre 2010 à 17:00

      Superbe; comme c'est bien écrit; c'est vrai moi aussi les lucioles me font penser à de petites fées; comme c'est vrai on est bien dans les îles; c'est un autre monde ..................   bisous de mon île

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :