• (prononcer Sakafou : repas) dominical, allez, on change les habitudes.

    Aujourd'hui, après un rhum coco :
    1/2 litre de rhum blanc nature (du pas cher chez les discount, pas la cochonnerie avec du sucre rajouté pour les palais européens)
    1 petite boite de lait de coco (celui de Leader Price est idéal, dans les petites briques)
    3 cuillerées à soupe de sucre de canne
    1/2 boite de lait concentré sucré
    Mélanger le tout, bien secouer, déguster très frais, avec des glaçons pilés. Idéalement, à conserver au frigo.

    On va se faire un rougail saucisse :
    pour 4 personnes :
    8 saucisses (de Toulouse, mais les mieux, ce sont des petites, pas des chipo, mais de la taille d'une demi toulouse, mais on n'en trouve pas facilement)
    2 échalottes
    4 têtes d'ail
    6 tomates
    curcuma (c'est ce que j'ai trouvé qui s'apparente le plus au cari malgache.Au rayon frais chez carouf, on en trouve du tout parfumé, un bonheur)
    coriandre (fraiche ou en poudre. dealer : idem ci-dessus, coriandre moulue)
    gingembre

    Emincer échalotte, ail, et un tout petit morceau de gingembre, gros comme l'ongle du petit doigt, (préalablement épluché, tout ça)
    Débiter les tomates en gros dés.

    Dans une sauteuse, mettre à cuire les saucisses dans un peu d'huile, après les avoir piquées.
    Quand elle sont bien dorées de toutes parts, on les repique, on laisse réduire la graisse
    On ajoute une cuillerée à café de curcuma, idem la coriandre
    Bien mélanger avec les saucisses, qui doivent être enrobées du mélange
    Puis rajouter échalottes, ail, gingembre
    Remélanger
    Rajouter les tomates
    Remélanger, pour bien déglacer le fond de la sauteuse, à feu vif, tout ça.

    Couvrir et laisser mijoter à feu doux environ 1/2 heure (touillez de temps en temps, pour pas que ça colle)
    5mn avant la fin de la cuisson, couper les saucisses en 4 si ce sont des grosses,en 2 si ce sont des petites), pour qu'elles s'imprègnent bien du parfum des épices.
    Les tomates doivent être réduites en sauce, couleur rouge foncé, et ça doit sentir les îles dans toute la maison........

    Servir avec du riz blanc. Du vrai riz, celui à pas cher, du rond, qui colle, pas cette infecte saloperie incollable qui n'a plus de riz que le nom.

    Et en dessert, bien sûr, des letchis, tout frais cueillis, bien que ce ne soit pas encore tout à fait la saison.
    Et voilà un sakafo malagasy.
    Bon appétit, bon dimanche.



    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique