• Moutons, mer et volonté

    Ben, finalement, le thème de La Laine, chez Lajemy, m'inspire.
    Mais de la laine, je passe bien sûr, aux moutons :
    "…..Très délassant, la mer, très régulier.
    Bien meilleur que de compter les moutons pour se détendre, qui est surtout bon pour les minables qui ne réfléchissent pas. Le premier mouton, passe. Il saute sa barrière et part en courant sur la gauche de la tête. Et où s'en va-t-il ce minable ? Il se dissimule à gauche du cerveau, au-dessus de l'oreille. Cela se gâte pour le deuxième mouton, qui a évidemment moins de place que le précédent pour disparaitre. On obtient très vite une pile de moutons à gauche de la barrière, les nouveaux venus ne parviennent plus à sauter; au bout du compte la pile de moutons s'écroule dans les bêlements, c'est une abomination, autant les égorger-sur-le champ.
    La mer, c'est beaucoup mieux.
    Ça monte, ça recule, sans cesse, et pour rien.
    Quelle conne, cette mer.
    Au fond, c'est irritant aussi la mer, en raison de cette inutilité immense.
    Tirée et retirée par la lune, incapable de faire valoir sa volonté"……

    Fred Vargas – Un peu plus loin sur la droite

    Je suis lectrice inconditionnelle de Fred Vargas.
    Pas tant pour l'intrigue de ses romans, mais pour son style, et ses réflexions.
    Elle a également le don de nous présenter des personnages hors du commun, truculents, déjantés, et attachants ; et, si je devais faire un vœu devant un génie, et le voir exaucé, ce serait d'avoir un quart du millième de son talent………..
    Ceci dit, depuis que l'ai lu ce passage, j'ai étudié très sérieusement cette histoire de moutons.
    L'autre soir, je me suis couchée, et j'ai commencé à les compter.
    Mais, douée d'une imagination délirante, j'ai visionné le tas de bestiaux ,(mais pas n'importe lesquels, hein, ceux du Génie des alpages), en train de s'écrouler, et pffffffttttttttttt, toute velléité de m'endormir a disparu, secouée que j'étais par le fou-rire.
    Et en y repensant, dans quels sens ils allaient, les moutons ?
    Ben oui, de droite à gauche !
    « IncohérenceNovembre »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    26
    Jeudi 23 Janvier 2014 à 21:04

    hi!hi! Je me souviens !Ils sont terribles ces moutons  ! J'aime bien  le mouton qui vole!

     

    25
    Lundi 27 Septembre 2010 à 12:18
    Puisque compter les moutons ne m'aide pas à dormir, maintenant que je sais que les chèvres mohair existe je vais essayer de compter combien il y en a !!!
    Bisous
    Soeurette
    24
    Jeudi 17 Décembre 2009 à 20:08
    fanfan
    j'aime beaucoupFred Vargas moi aussi: j'ai raté cet épisode sinon je n'aurais pas tenté le coup!!
    23
    Dimanche 15 Novembre 2009 à 22:32
    Jeanne Fadosi
    super. et comment dormir avec toute cette bergerie sous son crâne !
    22
    Vendredi 13 Novembre 2009 à 13:25
    Yentl
    Une mer de moutons... sympa ce texte.
    bizarement il me fait penser à un sketch de Mr Bean qui compte les moutons à la machine à calcule et qui n'arrive pas à s'endormir... je vais voir si je le trouve en vidéo tiens ^:^
    Bisous - Yentl
    21
    Vendredi 13 Novembre 2009 à 08:53
    Hauteclaire
    Après cela, j'espère que je vais quand même dormir, car je sens que le rire n'est pas
    loin avec tous ces moutons en tas.
    Amitiés
    20
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 22:38
    lizagrèce
    Je comrends mieux pourquoi l'idée d'avoir à compter les moutons te fait rigoler !
    19
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 21:07
    écureuil bleu
    Tu m'as bien fait rire avec tes moutons... Essayer de les compter me donne mal à la tête, ce qui n'arrange pas mes insomnies... Alice vient de m'offrir un écu-codile (corps d'écureuil tête de crocodile)...
    18
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 19:33
    lajemy
    hihihihi tu vois que tu as trouvé hein ! bon maintenant il faut retrouver le sommeil aussi ! lol
    bisous
    17
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 18:08
    Martine27
    Je suis fan aussi de Fred Vargas. Bien je vais éviter de suivre ton exemple si jamais j'ai une insomnie j'éviterai de compter les moutons, d'ailleurs pourquoi des moutons et pas une autre bestiole ?
    16
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 17:34
    philae
    bravo pour l'humour c'est génial
    15
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 17:15
    Berhed
    tres sympa ton article

    amities
    14
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 16:13
    jean-marie
    oh, ma chère Cath !
    dire que tu n'étais pas inspirée !
    c'est vrai que les saines lectures, ça aide...
    bon mais moi, je ne suis toujours pas inspiré et je ne voudrais pas louper ma première sortie chez Lajemy.
    compter les moutons, c'est pas original ni très efficace...
    il me faut trouver d'autres moutons avec ou sans laine (quadrature du cercle, le sujet est la laine...)
    bof...
    gros bisous
    jean-marie

    13
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 15:01
    mamalilou
    et le t'aime de l'haleine, c'est pour quand?
    non rien, j'ai rien dit...
    c'est sûr c'est pas facile de s'endormir ainsi, ça m'arrive rarement d'avoir le temps de compter jusqu'à trois ...je me couche, je dors! c'est sans doute une question d'éveil orthostatique!!!lol comme la trinitroglycérine!!! ne pas gerber, mdr mdr mdr
    12
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 14:29
    zip de zoup
    Zouzou, ça me va !
    Tes chauffeurs ? que fais-tu ?
    je l'ai fait lire à mes fils, moi j'ai presque tout lu de sa plume, je suis tombée sur ses bouquins un jour et ça a été le coup de foudre, "Pars vite", oui super aussi...
    J'ai vu les deux TV films dernièrement,  bof ça ne peut pas rendre ce suspense.... encore moins le style ! Je n'en lis jamais deux à la suite, pour savourer...
    Si tu connais d'autres auteurs de cette trempe dis le moi, car je suis souvent déçue... 
    Tes moutons ils sont vraiment trop !!! 
    Bisous
    Zouzou 
    11
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 14:04
    martine
    Décidemment j'adore ton blog... et Fred Vargas !
    Bises
    10
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 14:03
    martine
    Décidemment j'adore ton blog... et Fred Vargas !
    Bises
    9
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 13:52
    zip de zoup
    Croc ton, histoire de moutons - et surtout ta citation de Vargas me ravit !
    Je "connais" un "intellectuel" , sans doute se piquait-t-il de haute littérature, qui s'est moqué de moi  - sur OB -lorsque j'ai dit avec mon franc parler habituel, que j'aimais cet auteur... Pfffttt... Fred vargas, quelle horreur, j'ai zapé définitivement...
    J'adore, il y a plus chez elle que du polard, il y a de sacrés personnages bien campés, et pleins de mots fulgurants ! (une ancienne archéologue) et elle parle de la Bretagne, des Pyrénées, de la montagne ("L'homme à l'envers", entre autres),  un film ne rend pas tout cela, c'est savoureux...et quel suspense !
    Ben voilà, ta laine épatant, la mienne sera en ligne demain ça ne m'inspirait pas et puis c'est venu d'un coup !
    Bisous Croc 
    Zoupie 
    8
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 11:26
    india
    Oh trop drôle et puis je t'en veux un peu parce que moi aussi inconditionelle de Fred Vargas et que j'aurais clairement pu y penser au lieu de dormir. Mais pas sûr que je m'en serais aussi bien sortie..
    Bisous Croc, m'en vais aller voir ce qu'il y a dans ton sac !
    7
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 11:00
    Jackie (Arc-en-ciel)
    Y'a rien à faire, si je pense "laine", ça me ramène à notre bas de laine trasformé en soquette ; et si je pense "mouton", je pense à nous, bêlant lamentablement ! ! !
    Gros bisous Croc !
    6
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 10:11
    trublion
    et bien, voila un auteur dont j'ignorais jusqu' au nom !
    espérons que dans ton dictionnaire, ils ne deviennent pas des tonmous !
    bisous
    5
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 08:51
    NICOLE
    rigolo! J'aime beaucoup Fred Vargas. Les feuilletons tirés de ses livres sont biens
    bises
    nicole
    4
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 08:10
    Mimisan
    Amusant, le passage cité :D

    Allez, promis, la prochaine fois onva essayer de les faire aller de gzuche à droite, qui après tout dans notre civilisation est le sens de l'écritue, le sens des aiguilles d'une montre etc :lol:

    Bises
    3
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 07:40
    Dany
     Ja n'ai jamais compter les moutons, mais j'aime bien lire un beau livre avant de m'endormirBel article pour Lajemy auquel il va falloir que je dédie un peu de temps dés samedi.Bisous bisous
    Dany
    2
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 07:35
    mamie loulou
    je ne compte pas souvent les moutons, mais Fred Vargas je lis quelquefois ces romans policier et puis les moutons sur la mer ça je connais bien, cela à bercé toute mon enfance, mon père dirigeant un club de voile, je reviendrais bonne journée
    1
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 06:57
    sherry
    il m'arrive aussi de compter les moutons en les visualisant, au bout d'un certain nombre, il y en a tellement que je ne sais plus où donner de la tête.. alors, mon sommeil s'en va..
    C'est décidé, je compte les pattes de mouton maintenant, ça va quatre fois plus vite !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :