• Participation au concours photos "MONOCHROME" , mais j'ai été incapable de choisir, parce que ........

    .........la mer. chez moi, change d'un jour à l'autre ..............

    Alors, juste pour le plaisir ............




    15 commentaires
  • Marre, ras le bol, plein les bottes. De plus en plus de difficultés à supporter cette vie de famille de dingue.

    Je déteste les enfants. Je hais les enfants, TOUS.

    Même les miens. Surtout les miens ! Et les mecs aussi, d'ailleurs, tant qu'on y est !

    J'ai dépassé les cinquante ans, et une seule envie, vivre SEULE ET AU CALME.

    Sans môme, de n'importe quel âge qu'ils soient, à qui qu'ils soient.

    Les enfants ne viennent au monde que pour emmerder les adultes.

    Je n'ai pas une vocation d'assistante sociale. Je n'ai même plus d'instinct maternel. Encore un défaut à rajouter à une longue liste;

    J'ai lâchement viré mon grand fils et sa famille, ils ont désormais leur propre vie, et j'en suis malade, ils me manquent chaque jour, (moins maintenant, soyons honnête, que 10 km seulement nous séparent et plus 10 000)

    Maintenant que ma fille est en âge d'être indépendante, je meurs souvent d'envie de lui dire sans remords : ma vie est à moi, et j'en profite en égoïste, démerde toi.

    J'en ai mare des piaillements, des jérémiades, des demandes incessantes, d'avoir à m'occuper de quelqu'un d'autre que de moi. Mes animaux exceptés.

    J'en ai marre d'avoir à répéter sans arrêt les mêmes choses, l'impression de vivre au fond du tonneau des danaïdes, et d’être une vieille peau.

    JE NE SUPPORTE PLUS de me sentir obligée de préparer à bouffer à la tribu, et de culpabiliser si je ne le fais pas.

    Ca me rend dingue de passer mes journées à rabâcher les mêmes choses, remplir les bouteilles d’eau, vérifier le niveau des glaçons, faire la vaisselle, balayer, nettoyer, enlever les cheveux du lavabo, remplir le lave-linge, le vider……..

    Alors que j’ai envie de hurler, de filer des coups de pieds dans les tables, de jeter la vaisselle contre les murs, de claquer les portes, de débrancher la chaîne et enfin de me vautrer dans le canapé avec un bouquin SANS PERSONNE AUTOUR DE MOI ET DANS LE SILENCE.

    JE NE SUPPORTE PLUS, de passer une bonne partie de mon temps à briquer cette baraque pour trouver le foutichoir en rentrant. Je me fous royalement que les piaules des autres soient dégueulasses, que leur salle de bains soit en bordelazar, - encore que je ne comprends pas comment on peut jouer les gravures de mode, se bourrer le crâne de c**** coiffure, maquillage, fringues et de vivre dans la crasse, - mais CA ME REND DINGUE, de toujours trouver des miettes dans la cuisine, sur les tables, sur le sol, des verres qui trainent un peu partout, de trouver de la vaisselle sale dans l'évier, alors que j'ai terminé de briquer la cuisine 5 minutes auparavant, la poubelle qui dégueule sans que personne n'aie eu l'idée de fermer le sac et de le sortir. BREF JE NE SUPPORTE PAS DE NE PAS TROUVER NICKEL LES PIECES COMMUNES.

    JE NE SUPPORTE PLUS de trouver en rentrant des courses, croulant sous les cabas, une pile de vaisselle sale sur l'évier, la gazinière, alors que j'avais encore une fois rangé avant de partir.

    JE NE SUPPORTE PLUS de me sentir coincée à la maison, transformée en mère de famille.

    JE NE SUPPORTE PAS de recevoir un coup de fil "t'es où?" si par malheur je ne suis pas fidèle au poste et au garde à vous quand la horde rentre.

    JE NE SUPPORTE PLUS d’avoir l’impression d’être une gérante d’hôtel restaurant, de me lever à 6h00 du matin pour préparer les petits déjeuner, aller au marché, rentrer faire la bouffe, la vaisselle, pendant qu’on va et vient dans la cuisine sans même daigner laver les 3 malheureux verres qui sont dans l’évier.

    JE NE SUPPORTE PLUS d’être obligée tous les jours de demander qu’on mette la table, de déclarer que je ne ferai pas la vaisselle, de décider de qui voudra bien lever le petit doigt.

    JE NE SUPPORTE PLUS d’avoir à essuyer les taches d’huile sur le sol, sur lesquelles je dérape, et que personne n’a essuyées quand la lampe à huile a été renversée par le vent. Pourtant quelqu’un l’a bien ramassée, cette lampe ???

    JE NE SUPPORTE PLUS d’avoir à prévenir que le repas est prêt, alors que, merde, tout le monde sait lire l’heure, non ?

    JE NE SUPPORTE PLUS d’avoir à dire systématiquement que chacun prenne le linge propre que nous ne sommes que 2 à aller récupérer sur le fil, que nous prenons la peine de plier et de laisser à disposition sur la grande table. Parce qu’on passe 50 fois devant sans même y jeter un coup d’œil. Dorénavant, tout linge non rangé sera systématiquement balancé dans le jardin et je me contrefous de savoir dans quel état vous le retrouverez….

    En bref, ras la casquette d'être factotum : coursier (faut bien remplir les placards et le frigo pour la horde sauvage), lavandière et repasseuse, femme de ménage, cuisinière, distributeur de nourriture pour chats, service d'urgence (vous connaissez, mesdames, ce "Mamaaaaaaaaaaannnnnnn" impératif annonciateur d'une catastrophe : collant filé, connexion internet qui débloque, paquet de gâteaux vide, petit frère qui entre dans la salle de bains quand une des filles est sous la douche, j'en passe et des meilleures), secrétaire : "allez, si, appelle, toi, parce que moi, je vais m'énerver" ou "mais si, fais la cette lettre, tu tapes plus vite que moi, et sans fautes d'orthographe", couturière "tu peux recoudre le bouton de mon jean?" (va recoudre un bouton qui se fixe à coups de marteau, toi !surtout le samedi à 11h00 du soir, ou le dimanche à 18h00, en bouclant le sac pour l'internat, quand le dealer de boutons de jeans est fermé ! ) prof de gestion : "non, je ne rallongerai pas le crédit de ton téléphone ! tu n'es pas obligée d'envoyer 50 sms à Madagascar en 3 jours! Apprends à gérer !", gendarme :" ca suffit ! arrêtez de brailler, de vous disputer, baissez le son de cette musique de sauvages, non je n'ai pas un cadenas avec ses clés, nous sommes dimanche je te le rappelle; tu pensais à quoi ces deux derniers jours, quand les magasins étaient ouverts?, non, je ne signerai pas ton contrôle maintenant, tu as eu 2 jours pour me le donner, ton carnet de liaison! Tu seras collé? Tant pis,  t'avais kà y penser avant! allez, circulez !". je vous laisse compléter la liste.

    ALORS, JE DECRETE , J’exige et j’ordonne que :

    - quand ils sont là,  les nains mettent la table à 13h00 pile et 19h30, une semaine chacun à tour de rôle

    - que les mêmes débarrassent la même table, à tour de rôle également ET SANS QUE JE SOIS OBLIGEE DE LE DEMANDER, LE DIRE, L’ORDONNER. Table pas mise signifiera désormais pas de repas

    - que je ne ferai plus jamais la vaisselle après les repas, ni que je ne nettoierai la cuisine alors que je l’ai fait lorsque j’ai eu fini de préparer la pitance familiale. Que le reste de la tribu s’organise !!

    - ET SURTOUT QUE JE SOIS CONSIDEREE COMME ETANT EN CONGES ET ABSENTE DU VENDREDI 18H00 (heure à laquelle l’homme se tire lâchement pour aller se saouler s’entrainer au foot avec ses petits camarades) AU LUNDI 8H00, heure à laquelle tout le monde aura vidé les lieux et où je pourrai enfin vivre dans le calme !

    - C’est sans appel et non négociable.

    Je décrète aussi que l’ordinateur est à moi, les DVD aussi, et que moi seule déciderai de quand et qui regardera un film. Pourquoi rendre service alors que la réciproque n’est jamais appliquée ? Et pour le moment, c’est NIET !!!!!

    - Egalement que les deux pièces au bout de la maison, à savoir le salon et ma chambre seront désormais bouclés pour éviter que de petits doigts crochus aillent s'emparer du scotch, des ciseaux, de mes bouquins préférés, de mes huiles de massage, de mes collants -ouais ! - de mon vieux pull informe mais si chaud, de mes tubes d'aquarelle, de mes pastels,  pour ensuite abandonner tout ça dans des endroits invraisemblables, me laissant me triturer les méninges, alors que foutoirique moi-même je m'astreins à remettre scrupuleusement à l'endroit où je l'ai pris tout objet que j'ai eu en mains, ce, afin de m'éviter de penser que je suis atteinte d'un Alzheimer précoce

    Je n'ai plus envie de faire d' efforts, j' en ai fait bien assez au cours des 30 dernières années, le seul effort que je veux encore bien consentir est  d'essayer de me réadapter à ce pays et cette vie de dingues, mais c'est tout. PLUS RIEN D'AUTRE!!!!!

    MAAARRRRRRRRRREEEEEEEEEEEE !

    15 commentaires
  • L'automne est bien installé.
    Le ciel est gris et menaçant, les journées s'écoulent scandées par les gros PLOC des marrons tombant sur le sol.

    Chez moi, c'est le printemps, je revois mon jardin en fleurs, qui m'avait fait un beau jour la surprise de ce superbe amaryllis........
    Bon dimanche

    13 commentaires
  • suite du billet d'hier.
    C'est le genre de diapo que j'aime bien regarder les jours où je me sens encore plus moche ou ordinaire que d'habitude.
    Et vous ?
    ca fait chaud au coeur, non ?

     

     


    9 commentaires
  • La députée UMP Valérie Boyer a déposé récemment une proposition de loi doté d'un unique article concernant les photos retouchées de personnalités publiques. L'objectif annoncé est de renforcer la santé publique, en évitant notamment que les jeunes filles suivent des critères de beauté intenables. Une proposition accueilli avec un certain scepticisme par la profession, en particulier chez les photographes et les magazines de mode ou à destination des adolescents. (la suite ICI, il y a une petite vidéo très intéressante)

    C'est vrai, le consommateur est-il capable de faire tout seul la différence ?
    La preuve.
    Je publie ici 2 photos de moi : verrez-vous la différence entre retouche et original ?





    20 commentaires