• Toussaint

    Flemme intégrale, aujourd'hui, alors je suis allée à la pêche aux vieux trucs, dans les tréfonds de mon disque dur, et j'ai exhumé - c'est le mot adéquat, today, ce que j'avais pondu l'an dernier à la même date .....

    Petit rappel :
    exhumer, verbe transitif
     
    Sens 1 Enlever de sa sépulture. Synonyme déterrer Anglais to exhume
    Sens 2 Tirer de l'oubli [Figuré]. Synonyme rappeler Anglais to dig up


    En ce jour consacré au culte de nos chers disparus - je vous livre ce que la Toussaint m'évoque, tiens :
    Quand j'étais gamine, la tribu italienne : papa, ses 7 frères et soeurs, conjoints et enfants, organisaient pendant 3 jours, à la Toussaint, une grande réunion tribale, pour aller se recueilir sur la tombe de leur mère, que je n'ai pas connue (une des tantes m'a dit un jour : pauvre femme! mes frères l'ont tuée, tellement ils lui en ont fait voir !)
    Bref le cortège allait au cimetière, nos parents versaient une larme, et nous,les 15 ou 16 mômes jouions à cache-cache derrière les stèles, à saute-moutons au dessus des tombes, organisions des concours à qui ramènerait le plus des perles rocailles qui composaient à l'époque les décorations funéraires, vandalisant la moitié d'entre elles par la même occasion. Qu'est ce qu'on s'amusait !
     Ensuite, tout le monde rentrait chez le grand-père, et les femmes s'attelaient à la cuisine : spaghetti ou polenta, ou gigantesque minestrone le midi, puis le soir, éplucher les oisillons que les meurtriers étaient aller massacrer à la chasse. Ensuite, vaisselle, pendant que les hommes jouaient à la belote, et nous, on galopait dans la rue en poussant des hurlements stridents à ranimer la grand-mère !
    Un jour, les femmes se sont révoltées, parce que ras le bol des corvées, pomper l'eau glaciale du puits pour laver les assiettes etc etc, pendant que les hommes belote, billard et apéro au bar du coin, et les années suivantes, ce furent des agapes sans fin au petit resto sur la place du village
    Ahhhhhhhhh Toussaint, que de bons souvenirs !

    Quand j'ai grandi, je me suis brouillée avec la moitié de ma famille pour avoir catégoriquement refusé de suivre la tradition, et faire la tournée pour aller pleurer sur les tombes respectives de mes parents, grands-parents, grands-oncles et autres illustres inconnus, préférant aller me balader dans les bois, et penser à eux, vivants, et aux fou-rires et bons moments passés ensemble....
    « KataAmitié sur la blogoshère »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    12
    Lundi 27 Septembre 2010 à 12:19
    Comme c'est drôle !!! ma famille n'a jamais compris pourquoi je refusais d'aller visiter les cimetières, pas plus le jour de la Toussaint que les autres jours de l'année
    !!!
    Comme ils disent : aucun respect des morts !!!!
    Pffffffffffffff z"ont rien compris mais c'est pas nouveau !
    Je t'embrasse fort
    Tite soeur rebelle
    11
    Lundi 2 Novembre 2009 à 15:30
    mamalilou
    ben tiens, pareil, moi aussi on me fait la tête parce que je ne suis pas le mouvement,
    bon maintenant j'ai une "bonne" excuse, depuis 12ans, j'ai un enfant né ce jour-là,
    et donc pour nous c'est anniversaire first!!
    m'enfin,
    la nature m'a permis de redonner à ce jour la joie qui lui convient
    il ne faut pas être nostalgique, mais honorer de notre joie de vivre le souvenir de ceux qui sont passés sans en laisser une miette de cette joie...!!!

    gros bisou à toi et à tous ceux dont on honore le souvenir avec plus ou moins de cette langueur inappropriée...
    10
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 22:14
    Quichottine
    J'adore... tu vois, ce souvenir-là, c'est un que j'ai raconté chez Lmvie, je crois déjà.

    Jouer à cache-cache et à saute-mouton, je l'ai tant fait au Père Lachaise que j'ai du mal à trouver triste un cimetière.

    Pourtant, les miens y sont...

    Mourir ce n'est pas si difficile. et si les souvenirs restent, les vivants peuvent rester heureux.

    Bonne soirée, Croc. Aujourd'hui, c'était la Toussaint, une belle fête pour tous... Demain, il sera temps d'aller fleurir les morts. Mais pourquoi aujourd'hui, demain ou un autre jour ?... ils sont toujours dans mon coeur.

    Bisous pour toi.
    9
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 21:31
    caramel
    pffffffffff,tu vas tuer le commerce du chrysanthème !!!
    8
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 21:23
    écureuil bleu
    Je suis comme toi. Je ne vais sur les tombes à la Toussaint. Je préfère penser aux gens que j'aimais du temps où ils étaient vivants et en bonne santé, et je pense et rêve souvent à eux, surtout à ma mère et ma grand-mère...
    7
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 20:31
    NICOLE
    je pense comme toi
    pas besoin d'un jour de recueillement par an , les gens que l'on aimen restent à jamais dans notre coeur, enfin c'est ce que je pense
    bisous
    nicole
    6
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 20:02
    annielamarmotte
    tu as raison....
    5
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 19:56
    zip de zoup
    Les femmes ont toujours raison, lorsqu'elles s'opposent aux idées reçues...
    Bonne soirée Croc 
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 16:04
    Jackie (Arc-en-ciel)
    Pas besoin de pélerinage ou d'un jour pour se souvenir de nos chers disparus... comme tu le dis, je les préfère vivants dans ma tête ! bisous Croc !
    3
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 11:51
    jean-marie
    Bonjour, ma chère Kat...
    Croc la rebelle !
    contrairement à toi, étant gosse, je n'ai jamais vraiment apprécié les virées de Toussaint au cimetière
    dans ma famille confite en dévotion, pas question de jouer dans ce lieu sacré ni bien sûr de dérober quoi que ce soit à la dernière demeure de "nos pauvres défunts... ce n'était que récitations collectives de prières interminables !
    et le plus souvent en se gelant
    gros bisous
    bien à toi
    jean-marie
    2
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 09:54
    trublion
    Peut être parce que j'ai travaillé pour des marbriers , mais je me dis que ce jour sert au moins au nettoyage du granit , qui sans cela finit par perdre son polissage , et peut même rouiller , si de la ferraille , sous les plaques par ex. se répand.
    Mais il est vrai que pour le souvenir , une photo , agrémentée de quelques fleurs suffit.
    De nos jours , par manque d'argent , de place , ce sont les jardins des souvenirs et les colombariums qui prennent la relève.
    et n'oublions pas que c'est dans notre coeur que se trouvent ceux que nous avons aimé.
    bonne journée
    bisous
    1
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 07:32
    Dany
    Et oui ce sont les traditions Italiennes!!! Bon dieu merci moi je ne le suis pas  Italienne, je ne vais donc pas devoir subir cela.
    Je ne savais pas que vous étiez si nombreux!!!
    Gros bisous du dimanche
    Dany 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :